Visite de l'Écomusée
Visite de l'Écomusée Accueil des scolaires Le Rallye Truffe l'Album de photos

 

Découverte du musée
l'Année du Trufficulteur
Infos Pratiques
Sorges en Périgord

Ouvert tous les jours sauf le lundi
De 10h à12h et de 14h à 17h
(9h30 /12h30 & 14h30/ 18h30 tous les jours en juillet - août)

 Tél. 05.53.05.90.11
Fax. 05.53.46.71.43
Écrivez-nous !si.sorges@perigord.tm.fr

« Que le don fût venu d’un ange ou d’une fée,
C’est toi qui la première, ô poularde truffée
O régal tentateur qui manquait à l’Eden

Sortit des flancs du sol Périgourdin »

                                                   ( Chronique Périgourdine )

 Sa majesté la Truffe figure au menu de nos repas de fête depuis des temps immémoriaux. 
« On n’ose pas dire qu’on s’est trouvé à un repas où il n’y aurait pas eu une pièce truffée. Quelque bonne en soit que puisse être une entrée, elle se présente mal si elle n’est pas enrichie de truffes » …
 

La première salle
vue de la première salle, avec au centre la maquette d'une truffe géante et aux murs les premiers panneaux explicatifs.


Tuber Melanosporum


La truffe est parfumée
La truffe fraîche, Tuber Melanosporum, dite
TRUFFE DU PÉRIGORD
doit avoir une peau noire, verruqueuse, et une chair finement veinée de blanc. Son parfum est puissant .


La truffe et ses secrets
Les visiteurs à la recherche des secrets du diamant noir

salle 2 avec au fond la salle de projection
Au fond du musée, se trouve l'espace audiovisuel où sont présentés au public diaporamas et vidéos sur la truffe.

Vue en enfilade de la première salle
La visite guidée ou libre vous aidera à faire plus ample connaissance avec ce champignon mystérieux et souterrain qu'est la truffe.

Pas moins de 37 panneaux explicatifs avec des maquettes, des cartes, de nombreuses photographies en couleur tenteront de vous dévoiler tous les aspects de la truffe du Périgord, la célèbre Tuber Melanosporum.
Des Truffes en conserves sont en vente toute l'année à l'accueil.
Bonne visite.....

une truffe de belle taille
Jean-Paul Laneaud,
Adjoint au Maire et
responsable de l'Écomusée
soupèse et hume en connaisseur.

Brillat Savarin, Colette, Alphonse Daudet dans ses « messes basses » et bien d’autres glorifièrent le diamant noir, mais seul Armant Got sut exprimer la place que la truffe de Sorges tient depuis toujours.

 « Cette truffe du Périgord,
Du fameux cru de Sorges,
Quand j’y songe je me rengorge
M’a parfumé le corps.
Cuite dessous le cendre ardente,
Dans un foulard de lard,
Truffe digne de Balthazar,
Salut, ma succulente. »


    Accueil